Le métier d’orthophoniste

           Chacun de nous connaît, dans son entourage, des enfants ou des adultes qui sont perturbés dans leur communication parlée ou écrite. On sait qu’un trouble de la communication rend difficile ou impossible une bonne insertion scolaire, culturelle, professionnelle et sociale. Il est évident qu’un trouble du langage oral entraîne une perturbation dans l’acquisition du langage écrit, voire une non-acquisition du code écrit indispensable dans la vie quotidienne même pour les plus simples démarches.

Prévenir les troubles de la parole et du langage, les dépister, les évaluer, les rééduquer, constitue la pratique quotidienne des 19 000 orthophonistes qui exercent en France.

tous les âges de la vie, la communication peut être perturbée.

L’orthophoniste est le professionnel de santé qui assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation, du traitement et de l’étude scientifique des déficiences et des troubles de la communication humaine et de leurs troubles associés. Il pratique un bilan au cours duquel il explore les capacités et les connaissances, évalue les troubles et suggère si nécessaire d’autres examens. A la suite du bilan orthophonique, en accord avec le médecin qui a prescrit le bilan, l’orthophoniste établit un dossier de prise en charge de la rééducation par la caisse d’assurance maladie.

L’orthophonie concerne donc toutes les fonctions associées à la compréhension, à la réalisation et à l’expression du langage oral et écrit, ainsi que toutes les autres formes de la communication non verbale.

Du petit enfant, qui ne parvient pas à construire son langage et sa parole à la personne âgée perturbée dans sa communication, l’orthophoniste traite tous les troubles du langage. Il intervient auprès de l’enfant qui ne parvient pas à acquérir la lecture, ou qui ne peut écrire de manière compréhensible, ou encore qui n’accède pas au raisonnement logique, l’adulte ou l’enfant qui présente un trouble d’articulation, ou un bégaiement, une perturbation de la voix, ou une perte du langage après un accident ou une intervention chirurgicale.

Les déficiences et les troubles concernent autant la parole et le langage, deux des aspects les plus complexes et les plus élaborés des fonctions cérébrales, que la voix, les fonctions auditives, visuelles, cognitives – incluant l’apprentissage de ces fonctions -, et les habiletés oro-myo-fonctionnelles. Il s’agit, soit de troubles isolés, soit de troubles complexes dans l’imbrication de plusieurs troubles de la communication ou suite à des syndromes et des handicaps divers.

Depuis longtemps les orthophonistes préconisent une intervention précoce pour donner à chacun toutes les chances de mieux communiquer, de mieux vivre.

Les actes d’orthophonie ont pour objet de rétablir les capacités fonctionnelles de la communication, ainsi que de concourir à leur développement ou à leur maintien, et de prévenir toute altération ou d’y suppléer.

Dans ce but, l’orthophoniste choisit les actes et les techniques qui lui paraissent les plus appropriés à la pathologie et à l’individualité du patient.
A partir d’épreuves spécifiques et d’une observation clinique, l’orthophoniste réalise une évaluation, un diagnostic orthophonique de l’état de toutes les fonctions et de tous les aspects liés aux altérations et aux compétences de communication du patient, à tous les âges de la vie, en tenant compte de ses besoins et des caractéristiques de son environnement psycho-social, culturel et économique.

Les orthophonistes sont formés en cinq années d’études après le baccalauréat, dans les facultés de médecine. Ils exercent en cabinet libéral, dans les hôpitaux et dans les établissements spécialisés.

D’APRÈS LE SITE DE LA FNO (FÉDÉRATION NATIONALE DES ORTHOPHONISTES): HTTP://WWW.FNO.FR/LORTHOPHONIE/LORTHOPHONIE-ET-LES-ORTHOPHONISTES/

En savoir plus sur les centres de formation: Guide des étudiants (FNEO).

One Comment

  1. Dedicated servers

    mai 12, 2017

    Selon son secteur d’activite, cette derniere peut travailler aupres de jeunes enfants, d’adultes, de personnes handicapees, malentendantes ou agees. De nos jours, l’exercice du metier d’orthophoniste est plus qu’une profession, mais est une reelle vocation !

Share Your Thoughts