Actualités

« Une fois de plus, orthophonistes et étudiants se mobilisent, le jeudi 29 mars, pour défendre l’accès aux soins en orthophonie et la formation !
En effet, aujourd’hui formés en bac +5, les orthophonistes sont rémunérés à hauteur de bac +3 dans la fonction publique hospitalière, provoquant un manque d’attractivité évident.

Cette fuite des orthophonistes de la FPH et des structures se répercute sur :
– L’accès aux soins pour les patients : recommandations de prise en charge en urgence qui ne peuvent plus être respectées provoquant un surhandicap, allongement des listes d’attentes (déjà longues !) des libéraux pour des prise en charge relevant des structures pluridisciplinaires…
– L’exhaustivité de la formation clinique : manque de lieux de stages en structures de soins, pourtant bien spécifiques, mais également théorique : difficultés à trouver des profs et maitres de mémoire spécialisés par l’expérience dans un domaine.
– La visibilité de l’orthophonie : un service sans orthophoniste ne formera pas les internes, futurs prescripteurs, à notre champ de compétence, mettant ainsi la profession entière en danger !

Nous sommes tous concernés par cette problématique de santé publique !

Aussi, l’intersyndicale nationale appelle les professionnels, les étudiants, les enseignants, les maîtres de stage, les directeurs d’établissements sanitaires et médico-sociaux, les représentants de l’état, mais surtout les patients, à soutenir et défendre l’exercice salarié de l’orthophonie ! »

https://www.facebook.com/189342684447776/videos/1588485024533528/